6. La traverséé des Etats-Unis en 80 Jours: Quatrième Semaine

La sixième de 13 vidéos qui montrent les images de mon voyage à vélo de New York à Los Angeles. En l’occurrence la quatrième semaine, les motards, les crevaisons et la route qui s’étend.

La musique est extraite de l’album « To the end of the world », qui a été enregistré en 2014 par The Lone John Harps.Vous pouvez télécharger les chansons ou l’album sur: https://thelonejohnharps.bandcamp.com/album/to-the-end-of-the-world

Le texte a été écrit pendant le voyage et reflète l’état d’esprit dans lequel j’étais à ce moment-là.


Semaine 4: L’envers du décor

Je suis engagé sur cette piste parallèle, me racontant les routes que j’ai passée, les embouchures que j’ai ignorées, les chemins que je n’ai pas empruntés. Je ne chante pas souvent, mais dans ma tête, la musique est incessante. Je parle peu, mais j’apprends une nouvelle langue. Je prends ce qui ne me revient pas de droit, mais je laisse toujours quelque chose derrière. Je contemple en sachant que ces visions ne pourront jamais être partagées.

5. La traverséé des Etats-Unis en 80 Jours: Troisième Semaine

La troisième semaine: Ascension danger

La cinquième de 13 vidéos qui montrent les images de mon voyage à vélo de New York à Los Angeles. En l’occurrence moi qui me perd, la route « tordue », les Appalaches.
La musique est extraite de l’album « To the end of the world », qui a été enregistré en 2014 par The Lone John Harps.Vous pouvez télécharger les chansons ou l’album sur: https://thelonejohnharps.bandcamp.com/album/to-the-end-of-the-world

Le texte a été écrit pendant le voyage et reflète l’état d’esprit dans lequel j’étais à ce moment-là.

Semaine 3: L’ascension
Il y a ce moment dans l’ascension, quand la fatigue est tellement envahissante, les jambes tellement lourdes, le corps et l’esprit tellement meurtris que tu considères descendre du vélo.
Quand plus rien ne veut, plus rien n’avance, plus rien ne bouge. Quand l’idée du prochain coup de pédale est plus douloureuse que la douleur elle-même.
Et puis l’idée d’une autre solution, plus facile vient s’immiscer, l’abandon devient une possibilité, remet en cause l’impératif absolu de devoir aller jusqu’au bout de la chose.
L’idée devient une sensation hypothétique, de repos, d’ombre, d’abandon de soi, tu veux juste t’asseoir et laisser quelqu’un te conduire.
C’est alors que le combat commence, que la discussion entre la volonté et la fatigue s’engage.
Tu imagines, visualises le caractère plaisant et pourtant déplorable d’un tel abandon.
Le temps que cette discussion se déroule, le gros de la montée est déjà fait, le chemin parcouru plus important que celui à parcourir, et tu te dis que tu va aller au moins jusqu’en haut, tu verra ensuite.
Ensuite c’est la descente, tu te dis qu’après tout cela, autant se la faire.
La vitesse, la route et les paysages qui défilent, le vent sur le visage, te font te demander comment tu a pu douter un seul instant. Evidemment que tu iras jusqu’au bout, en chantant, en hurlant, en mouvement.
Et puis tu te retrouve en bas de la pente. Mais avec une confiance retrouvée. Le premier tronçon qui monte en douceur, avec la vitesse d’avant qui te propulse encore, pas besoin de pédaler, tout se fait tout seul. Peut-être que quelque chose a changé dans la nature de la colline où dans toi.
Et même quand ça redevient un peu pénible, tu te dit que ça ne peut pas être pire qu’avant.
Et puis la joie, l’enthousiasme, la volonté s’évaporent lentement tandis que chaque coup de pédale demande plus d’efforts et de force.
Et tu arrives au moment où la fatigue est tellement envahissante, les jambes tellement lourdes, le corps et l’esprit tellement meurtris que tu considères descendre du vélo…

4. La traversée des Etats-Unis en 80 Jours: Deuxième Semaine

La seconde semaine sur la route

La quatrième de 13 vidéos qui montrent les images de mon voyage à vélo de New York à Los Angeles. La musique est extraite de l’album « To the end of the world », qui a été enregistré en 2014 par The Lone John Harps.
Vous pouvez télécharger les chansons ou l’album sur: https://thelonejohnharps.bandcamp.com/album/to-the-end-of-the-world

Le texte a été écrit pendant le voyage et reflète l’état d’esprit dans lequel j’étais à ce moment-là.

Semaine 2 – Le verre à moitié plein
Plus j’arrête de me plaindre, de rechigner à l’effort, de m’inventer des excuses et des obstacles, plus chaque pas semble facile. Les villes défilent, les jours se suivent, les peurs s’estompent.
Je me trompe, je suis inattentif. 
J’étudies, je comprends.
J’avance et je progresse. 
Je parviens à trouver une routine, une piste hors des sentiers battus, en parallèle. 
Tandis que les gens autour de moi sont statiques et occupés, je suis le mouvement.
Je ne fais que passer, et je leur envie parfois leurs certitudes et leur confort tout en m’en éloignant.
À leur tour, ils m’envient ma liberté,  tout en m’appréciant pour ce que je suis : une brève distraction, un moment d’étonnement fugace.
Je suis mouvement linéaire et en même temps cyclique, coupant à travers leurs vies, oscillant entre départs et arrivées répétées.

3. La traversée des Etats-Unis en 80 Jours: Première Semaine

La troisième de 13 vidéos qui montrent les images de mon voyage à vélo de New York à Los Angeles. La musique est extraite de l’album « To the end of the world », qui a été enregistré en 2014 par The Lone John Harps. Vous pouvez télécharger les chansons ou l’album sur: https://thelonejohnharps.bandcamp.com/album/to-the-end-of-the-world
Le texte a été écrit pendant le voyage et reflète l’état d’esprit dans lequel j’étais à ce moment-là.

Semaine 1 – Le verre à moitié vide

Jamais je n’ai eu autant de peurs, d’incertitudes et de doutes par rapport à un projet que je prépare.
Il y a mille raisons de ne pas me lancer dans cette aventure, j’ai choisi de me concentrer sur les quelques-unes qui, à l’inverse m’y poussent. Alors pas à pas, petit à petit, en serrant les dents et surmontant chaque obstacle un par un, je suis parvenu à définir le périmètre. Comme un puzzle dont on pense qu’il ne ressemblera jamais à l’image sur la boite qui le contient, j’ai assembléles les pièces, jusqu’à me mettre en selle, et donner les premiers coups de pédales hésitants.

2. La traversée des Etats-Unis en 80 Jours: Arrivée et Départ

La deuxième de 13 vidéos qui montrent les images de mon voyage à vélo de New York à Los Angeles. La musique est extraite de l’album « To the end of the world », qui a été enregistré en 2014 par The Lone John Harps

Vous pouvez télécharger les chansons ou l’album sur https://thelonejohnharps.bandcamp.com/album/to-the-end-of-the-world
En espérant que ça vous plaise,

Phileas / The Lone John Harps

1. La traversée des Etats-Unis en 80 Jours – Préparation

La première de 13 vidéos qui montrent les images de mon voyage à vélo de New York à Los Angeles. La musique est extraite de l’album « To the end of the world », qui a été enregistré en 2014 par The Lone John Harps.
Les deux sont l’expression et le reflet d’un même désir de découverte et de liberté. A travers le mouvement et le déplacement je cherche à explorer les limites et frontières de la compréhension de soi et du monde environnant.

Vous pouvez télécharger les chansons ou l’album sur https://thelonejohnharps.bandcamp.com/album/to-the-end-of-the-world
En espérant que ça vous plaise,

Phileas / The Lone John Harps